Angélique chinoise ( dong quai ) : la plante tonique pour les femmes

angélique-de-chine-medecine-chinoise-pharmacopee

L’angélique chinoise est une plante indispensable de la pharmacopée chinoise. Connue aussi sous le nom de Dong Quai ou Ginseng Féminin, elle offre un remède 100% naturel aux principaux troubles féminins.

Qu’est-ce que l’angélique chinoise? 

L’angélique de Chine est une plante médicinale appartenant à la famille des apiaceae. Il s’agit d’une plante vivace pouvant mesurer jusqu’à un mètre de haut. Elle se développe habituellement à l’état sauvage dans les forêts de haute altitude en Chine centrale.

L’angélique est récoltée habituellement à l’automne après 3 ans de croissance. La racine est alors arrachée, séchée puis découpée. 

Son utilisation dans la médecine traditionnelle chinoise (MTC) date de l’Antiquité. Elle est connue sous le nom de Dang Gui (当归) qui signifie “faire venir”. 

Ceci décrit assez précisément le rôle de la racine d’angélique en MTC qui consiste à faire venir les règles en cas d’absence de celles-ci ou bien traiter les menstruations irrégulières. Elle s’utilise également pour soulager les douleurs menstruelles ou traiter les symptômes de la ménopause ( bouffées de chaleur, sautes d’humeur, irritabilité, douleurs aux seins, nausées…).

Petite histoire de l’angélique chinoise

Le remède préféré des femmes de la cour de Louis XIV 

cour-de-versailles-louis-XIV

En effet, l’angélique de Chine figure dans le grand ouvrage d’herboristerie chinoise, le shennong bencao jing, qui aurait été compilé sous la dynastie des Han (206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C). La racine d’angélique est alors classé dans la catégorie des “tonique” permettant de traiter les “problèmes de la femme”. 

Alors que l’angélique chinoise est couramment utilisée en Asie depuis l’Antiquité, son usage est alors très peu répandu en Europe. 

En Europe, l’angélique connaît son heure de gloire auprès des femmes au XVIIème siècle et début du XVIIIème siècle à la cour de Louis XIV. 

Un remède du nom d' »Eumènol » est alors utilisé pour soulager les bouffées de chaleur liées à la ménopause ainsi que les troubles menstruels. Il s’agit d’une simple décoction d’Angélique chinoise. 

Afin de préparer ce remède, les apothicaires parisiens faisaient venir l’angélique depuis l’ancien Royaume du Siam (aujourd’hui la Thaïlande).  

L’étrange découverte d’un missionnaire Jésuite

A l’époque de Louis XIV, il existe un véritable engouement pour les objets rares venus de Chine. Les objets précieux d’Extrême-Orient (porcelaines, laques, céramiques, tableaux…) sont très demandés à la cour du roi. 

C’est alors la Compagnie des Indes Orientales qui est chargée de l’importation de “chinoiseries” pour le compte de Louis XIV. 

Parmi l’ensemble de ces expéditions, l’une est particulièrement importante pour l’histoire de la phytothérapie : celle du missionnaire jésuite Pierre Jartoux. 

Lors de sa seconde expédition en Chine, le Père Jartoux est en charge de réaliser la cartographie des régions montagneuses de la Chine, en particulier la Mandchourie pour le compte de l’Empereur. 

Alors qu’il travaille sur la cartographie de la région de la Tartarie, le Père Jartoux réalise de grandes expéditions à cheval, lui causant de grandes fatigues. Il découvre alors le Ginseng et ses vertus tonifiantes et en fait les premières descriptions à l’Occident. 

Depuis cette époque, les plantes chinoises deviennent très à la mode de même que le mobilier chinois. La racine de Ginseng est alors connue pour être réservée aux hommes et la racine d’angélique pour les femmes. 

Le “Ginseng Féminin” de la pharmacopée chinoise 

L’angélique chinoise est une plante très connue et utilisée dans le monde entier pour ses nombreuses vertus. Elle est couramment utilisée en pharmacopée chinoise pour traiter les troubles de la femme. 

Toutefois l’Angélique chinoise peut également s’adresser aux hommes dans le cadre de formules toniques. 

La richesse nutritionnelle de la racine d’angélique la rend comparable à la racine de Ginseng, ce qui explique son surnom de “Ginseng Féminin”.

Elle est connue en pharmacopée chinoise pour avoir deux principales fonctions : 

  • Nourrir et faire circuler le sang. Dang Gui est le grand “tonique du sang” de la pharmacopée chinoise. 
  • Soulager les troubles gynécologiques et menstruels. Dang Gui est notamment utilisée pour traiter les règles douloureuses (dysménorrhée), ou bien l’absence de règles (aménorrhée). Elle est également utilisée pour traiter les symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, sécheresse vaginale.

Une plante chinoise pour la libido féminine 

couple-amoureux-homme-femme-libido

Les problèmes de libido chez les femmes présentent deux principales caractéristiques :

  • Une absence de désir sexuel.
  • Ou une incapacité à atteindre l’orgasme. 

Ces deux problèmes sont appelés par le terme de “troubles de la fonction sexuelle”. Les causes peuvent être psychologiques ( dépression, stress, peur des rapports) ou physiques ( sécheresse vaginale, diabète, cystite chronique…). 

Pour les principaux problèmes de libido chez la femme, la racine d’angélique chinoise constitue un remède naturel intéressant. 

Dans un ouvrage classique datant de la dynastie des Sui (581-618), un chapitre est consacré aux pratiques sexuelles pour atteindre la volupté : “Arts et Secrets de la Chambre à Coucher”. 

Dans ce chapitre, une partie traite du problème de la frigidité féminine. Et la plante médicinale conseillée est l’angélique chinoise.   

Propriétés et bienfaits

Action antispasmodique et anti-inflammatoire

Les nombreux bienfaits de l’angélique chinoise proviennent de la présence d’une huile essentielle contenue dans la plante. Celle-ci est composée à 45% de z-ligustilide, un composé connu pour inhiber les contractions de l’utérus comme l’indique cette étude. De plus, le ligustilide permettrait également de réduire la douleur inflammatoire, ce qui fait de l’angélique chinoise une plante intéressante pour lutter contre les douleurs menstruelles telles que la dysménorrhée. 

Action neuroprotectrice 

Parmi les agents actifs, l’angélique sinensis contient un composé chimique du nom de butylidènephtalide. Cette étude a pu montrer que le n-butylidene phtalide serait un agent neuroprotecteur efficace pour le traitement de la maladie de parkinson. 

Un potentiel anti-cancer 

Un étude a été réalisée sur des rats pour analyser les effets d’extraits d’angélique sinensis sur la croissance des cellules tumorales. Les résultats ont pu mettre en avant le potentiel anticancéreux de l’angélique sinensis. Par ailleurs, cette autre étude, a permi d’isoler un polysaccharide de l’angélique sinensis à l’action cytotoxique. Cette étude a donc pu mettre en évidence le potentiel de l’angélique sinensis pour lutter contre le cancer du col de l’utérus. 

Régule le système immunitaire 

Cette étude a permis d’isoler un polysaccharide de l’angélique sinensis à l’action immunomodulante. Ceci permettrait de mettre en évidence le potentiel de l’Angélique Sinensis sur la régulation du système immunitaire. 

Indications de l’angélique chinoise

Dang Gui est donc le grand tonique de la femme en médecine chinoise. Elle est un allié pour accompagner les femmes tout au long de leur vie que ce soit : 

  • A la puberté en aidant les adolescentes à “faire venir les règles” en cas de dysménorrhée. 
  • Au cours de la “maturité féminine”, en cas d’aménorrhée ou dysménorrhée ou syndromes prémenstruels. 
  • Au cours de la ménopause,  en soulageant les femmes des douleurs souvent associées à cette période difficile ( bouffées de chaleurs, insomnie…)

Composition 

L’angélique chinoise dispose d’une composition nutritionnelle hors norme. Elle contient : 

  • Une forte teneur en phyto-oestrogènes. 
  • Des composés phénoliques dont des coumarines et des flavonoïdes aux effets anti-inflammatoires, immunostimulants et anti-oxydants.
  • Les vitamines A, C, E et toutes les vitamines du groupe B. 

Posologie 

L’angélique de Chine se consomme sous la forme de poudre en gélules. Il convient de privilégier une plante et des gélules bio afin de bénéficier d’une qualité optimale. 

En ce qui concerne la posologie, cela dépend du dosage du complément. Il est donc essentiel de se référer à la notice de l’emballage afin de respecter les doses. De façon générale, il est conseillé de prendre 2 à 3 gélules par jour avant les principaux repas en réalisant des cures d’un à deux mois. 

Contre-indications 

L’angélique chinoise comporte un certain nombre de contre-indications. Elle est déconseillée pour :

  • Les filles n’ayant pas encore atteint la puberté.
  • Les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les femmes ayant des règles abondantes. 
  • Les femmes ayant des antécédents de cancer de l’utérus, des ovaires ou du sein. 

De plus, du fait de la présence de substances photosensibilisantes, il est également déconseillé de s’exposer au soleil après avoir consommé la plante. 

Il est donc recommandé de demander conseil à son médecin traitant avant le début d’une cure. 

Avis de l’Oncle Tao

L’angélique chinoise est une plante phare de la pharmacopée chinoise. Connue sous le nom de “Ginseng féminin”, elle est essentiellement réservée aux femmes afin de les accompagner tout au long de leur vie afin de surmonter les troubles hormonaux et génitaux. Elle est également réputée dans la Chine traditionnelle pour stimuler la libido féminine. 


Relecture scientifique du Dr D. GEORGET TESSIER , phytothérapeute ( DU ), acupuncteur (D U.) 

Références et sources scientifiques : 

Junrong Du, Yan Yu, Ya Ke, Chenyuen Wang, Li Zhu, Zhong Ming Qian, 2007, Ligustilide attenuates pain behavior induced by acetic acid or formalin

Ru-Huei Fu, Horng-Jyh Harn, Shih-Ping Liu, Chang-Shi Chen, Wen-Lin Chang, Yue-Mi Chen, Jing-En Huang, Rong-Jhu Li, Sung-Yu Tsai, Huey-Shan Hung, Woei-Cherng Shyu, Shinn- Zong Lin, Yu-Chi Wang, 2014, n-Butylidenephthalide Protects against Dopaminergic Neuron Degeneration and a-Synuclein Accumulation in Caenorhabditis elegans Models of Parkinson’s Disease

Nu-Man Tsai, Shinn-Zong Lin, Chau-Chin Lee, Shee-Ping Chen, Hsuan-Chi Su, Wen-Liang Chang, Horng-Jyh Harn, 2005, The antitumor effects of Angelica sinensis on malignant brain tumors in vitro and in vivo

W Cao, X-Q Li, X Wang, H-T Fan, X-N Zhang, Y Hou, S-B Liu, Q-B Mei, 2010, A novel polysaccharide, isolated from Angelica sinensis (Oliv.) Diels induces the apoptosis of cervical cancer HeLa cells through an intrinsic apoptotic pathway

W Cao, X-Q Li, X Wang, H-T Fan, X-N Zhang, Y Hou, S-B Liu, Q-B Mei, 2010, A novel polysaccharide, isolated from Angelica sinensis (Oliv.) Diels induces the apoptosis of cervical cancer HeLa cells through an intrinsic apoptotic pathway

Mingliang Jin, Ke Zhao, Qingsheng Huang, Chunlan Xu, Peng Shang, 2012, Isolation, structure and bioactivities of the polysaccharides from Angelica sinensis (Oliv.) Diels: a review

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *