Pourquoi écouter le chant des oiseaux ?

fret-environnement-nature-sauvage

En septembre 2016, j’ai eu la chance de visiter une exposition consacrée à l’univers musical de la nature, “Le grand orchestre des animaux”. Cette exposition réalisée par le bioacousticien, Bernie Klaus, y fait écouter des enregistrements sonores d’habitats naturels. 

J’ai été frappé par une chose. Les voix d’oiseaux se répondaient en harmonie les unes aux autres pour former une véritable symphonie. Chaque oiseau en manifestant sa présence par un chant ou un cri contribuait à l’harmonie sonore de l’ensemble. 

Le chant des oiseaux ouvre une porte vers l’imaginaire de par sa richesse sonore et sa complexité. Il a inspiré de nombreux compositeurs de musique classique de Vivaldi à Stravinsky.

Les oiseaux occupent aussi une place toute particulière dans le taoïsme dans lequel ils symbolisent les dieux immortels.

Je vous propose de découvrir dans cet article en quoi le chant des oiseaux peut vous aider à vivre une vie plus harmonieuse. 

Des dieux oiseaux dans le taoïsme

De nombreuses mythologies utilisent les oiseaux afin de personnifier leurs divinités. Les mythologies égyptiennes, incas ou aztèques sont particulièrement connues pour avoir accordé aux oiseaux une place importante dans leur panthéon de divinités. 

Un peu moins connue, la mythologie chinoise possède également un panthéon de dieux incarnés par des oiseaux.

Dans la culture traditionnelle chinoise, le ciel est la demeure des immortels taoïstes. 

Ces innombrables divinités vivent dans des palais célestes. Les textes du lettré chinois Ge Hong décrivent les dieux taoïstes comme des êtres vêtus de plumes vertes. 

Ces plumes leur donnent la capacité de parcourir l’espace en volant. 

Dans le premier chapitre d’un ancien texte chinois, le Zhuangzi, rédigé lors de la période des royaumes combattants, une divinité taoïste est représentée par un immense oiseau pouvant atteindre l’autre bout du monde en quelques battements d’ailes.

En faisant la jonction entre le ciel et la terre, les oiseaux sont des messagers des dieux. Ils font le lien entre les hommes et les divinités. Ils sont une initiation aux secrets de l’univers.

Ainsi écouter le chant des oiseaux, c’est s’initier un peu à la sagesse taoïste. 

La voix des muses

“Le chant d’oiseau est la seule source de toute mélodie. Je peux affirmer que tout ce que je sais de la mélodie, ce sont les oiseaux qui me l’ont appris”.

Olivier Messiaen 


Avez-vous déjà connu une panne d’inspiration? Moi cela m’arrive très régulièrement. Si vous aimez la musique, pourquoi ne pas écouter un chant de rossignol? 

Olivier Messiaen est l’un des grands compositeurs importants de la deuxième moitié du XXième siècle. Il est l’auteur d’une œuvre très prolifique dont des pièces inspirées de chants d’oiseaux. 

Olivier Messiaen avait une passion pour l’ornithologie. Il partait régulièrement en forêt afin de relever les chants de divers oiseaux. Au cours de sa carrière, Olivier Messiaen aurait retranscrit près de 400 chants d’oiseaux, figurants aujourd’hui dans ses œuvres. 

Les chants d’oiseau, de par leur richesse acoustique et rythmique, ouvrent les portent de l’imagination. Ils seraient le secret des plus belles mélodies d’Olivier Messiaen. 

Pour toute personne sensible à la musique, les chants d’oiseaux peuvent constituer une grande source d’inspiration.  

La méditation et le chant de l’oiseau

Au cours de l’année 2020, j’ai eu la chance d’encadrer une fois par semaine une séance de méditation. L’espace dans lequel je médite se trouve à Paris. Il donne sur une cour intérieure avec des arbres et de nombreux oiseaux. 

La méditation telle que je la pratique provient de la tradition bouddhiste. Elle consiste tout simplement à se poser et voir clairement ce qui est. Tout d’abord on porte attention au son, ensuite au corps, puis au souffle et enfin à l’espace qui nous entoure.

Les chants d’oiseaux nous aident dans la pratique, en sollicitant particulièrement notre écoute. Ils nous poussent à entrer en rapport avec le monde. Puis il nous font faire l’expérience d’un espace ouvert, un espace libéré du poids du mental. 

Sans forcément pratiquer la méditation, il est possible de faire l’expérience d’une reconnection à soi et à son environnement lorsqu’on se met à l’écoute d’un chant d’oiseau. Tout d’un coup nous ne sommes plus obnubilés par notre petite personne. Nous nous ouvrons peu à peu au monde ainsi qu’à notre véritable nature.

Le chant des oiseaux contre le stress

Nous vivons dans un monde de plus en plus bruyant. Le bruit peut fragiliser la santé psychique et physique. Nos oreilles n’ont pas été conçues pour autant de décibels. 

Les spécialistes de l’audition nous alertent sur le risque d’une diminution de notre capital auditif et de notre bien-être. En effet une trop forte exposition au bruit pourrait réduire la qualité du sommeil, augmenter l’hypertension artérielle, et entraîner une baisse de l’audition.

Les sons naturels tels que le chant des oiseaux produisent un effet rééquilibrant pour le cerveau. Ils favorisent l’activation de mécanismes de récupération naturels de l’organisme.

Au Japon, la pratique des bains de forêt (Shinrin-yoku) est très populaire pour lutter contre la dépression et les symptômes du stress. Elle permet à l’individu de se reconnecter avec soi et son environnement par la stimulation des sens. 

Si vous êtes au bout du roulot, partir une journée en forêt afin d’écouter le chant des oiseaux pourrait être une excellente option. 

Chants d’oiseaux et neurosciences

L’étude des chants d’oiseaux intéresse grandement une communauté de chercheurs en neurosciences.

En effet des chercheurs de la Johns Hopkins University on pu montrer dans cette étude que le chant induirait une augmentation de la plasticité neuronale, c’est-à-dire une amélioration de la capacité du cerveau à se remodeler et se modifier.

Ainsi le cerveau de certains oiseaux tels que le canari disposerait d’une grande capacité de régénération grâce à leur chant. 

Cette découverte représente une opportunité pour développer de nouveaux moyens de traitements des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’alzheimer.

Peut-être que grâce aux canaris nous parviendrons un jour à stimuler la production de neurones afin de réparer des lésions cérébrales et prévenir les maladies neurodégénératives? 


Sources et références :

Érik Sablé, 2005, Sagesse Libertaire Taoïste. Introduction à la Sainte paresse

Myriam Chimènes, 1997, Hommage à Olivier Messiaen

Sara Auster, 2019, Bain de son – Méditation, relaxation et connexion grâce au pouvoir du son

https://releases.jhu.edu/2013/12/18/testosterone-in-male-songbirds-may-enhance-desire-to-sing-but-not-song-quality/

https://www.reflexions.uliege.be/cms/c_357055/fr/du-chant-des-oiseaux-aux-maladies-neurodegeneratives

https://www.fondationcartier.com/projets-en-ligne/mini-site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *