Le ​café chinois : le nouvel or noir de l’empire du milieu ?

muraille-de-chine

Pourquoi les chinois boivent du thé plutôt que du café? 

La consommation massive de thé est l’une des grandes spécificités culturelles de la Chine. 

Il y a encore vingt ans, il était difficile d’imaginer voir se développer des coffee shop en Chine.

Lors de mon premier voyage en Chine j’ai assisté au développement fulgurant de Starbucks Coffee. La marque américaine a connu contre toute attente un développement explosif en Chine. 

Bien que cela paraisse bizarre, la consommation de café en Chine connaît aujourd’hui le taux de croissance le plus élevé au monde. 

Je vous propose ici dans cet article de faire le point sur ce fait culturel étrange. 

Pourquoi les chinois boivent du thé plutôt que du café ? 

tasses-thé-chinois-dragon-théière

Lors d’un séjour en Chine, j’avais acheté à l’aéroport un livre assez spécial sur le thé.

Il était spécial parce qu’il ne racontait pas les histoires qu’on entend partout sur les origines du thé.

Je me doutais que le thé avait une place particulière dans la culture traditionnelle chinoise, mais je ne savais pas vraiment pourquoi.

A cette époque j’étais encore à l’INALCO où j’étudiais le chinois. Je passais beaucoup de temps à essayer de reproduire les sinogrammes. 

Quelque chose me plaisait beaucoup. A mesure que j’apprenais les caractères chinois, je découvrais la civilisation chinoise.

Dans le livre sur le thé, je découvre que le caractère du thé en chinois (cha 茶) représente à l’origine l’arbre à thé avec ses feuilles. Il symbolise l’harmonie entre le Ciel et la Terre.

L’empereur mythique Shennong (神農), à l’origine de la découverte, attribue au thé des vertus tonifiantes.

C’est pour cette raison que la consommation de thé est si importante en Chine. Elle remonte aux origines de la civilisation chinoise. Lorsqu’un chinois boit du thé, il se retrouve tout à coup en lien symboliquement avec son histoire, ses ancêtres et son environnement. 

En revanche, le café est apparu tardivement en Chine. C’est une nouveauté apportée par l’étranger. Il reste au yeux des consommateurs chinois une forme d’exotisme. 

Histoire du café en Chine ? 

L’apparition du café dans l’histoire de la Chine est relativement récente. Certains historiens affirment que le café aurait été introduit par des missionnaires français à la fin du XIXe siècle dans la province chinoise du Yunnan.

Par la suite, le café connaît un certain engouement parallèlement au développement des concessions étrangères. 

Des villes côtières comme Shanghai accueillent de plus en plus d’occidentaux en quête d’aventures. Ces derniers, en ouvrant des coffee shop, contribuent à populariser la consommation de café.

Lors de la révolution culturelle dans les années 1960, la culture de café en Chine diminue. Puis, elle connaît un nouvel essor à la fin des années 1980. 

En 1988, le gouvernement chinois et le programme de développement des Nations unies lancent la production de café dans la province du Yunnan. 

A partir de cette époque, les coffee shop sont détenus ou dirigés par des chinois. Or le goût du café fraîchement torréfié reste relativement peu apprécié par les chinois. 

C’est à partir des années 2000 avec l’implantation de Starbucks que la consommation de café connaît une croissance fulgurante en Chine.

Comment Starbucks a réussi à faire aimer le café en Chine ?

boisson-starbucks-café-table-chaises

Lors de l’arrivée de Starbucks en Chine en 1999, beaucoup sont sceptiques sur les chances de succès de l’entreprise. Les chinois étant traditionnellement des consommateurs de thé, il paraît impossible que Starbucks s’implante sur ce nouveau marché.

Starbucks a pu identifier l’émergence d’une classe moyenne chinoise en quête de reconnaissance sociale. 

L’idée des dirigeants de Starbucks est de proposer aux chinois un endroit spacieux où ils pourraient se rencontrer entre amis autour d’un bon café.

L’intérieur chic, le confort des chaises, la musique ne sont pas les uniques éléments de Starbucks permettant de se démarquer. 

Starbucks développe également une grande force d’attraction auprès des jeunes chinois fantasmant sur le mode de vie à l’occidentale dont la culture du café en est un des symboles. 

Beaucoup de chinois ne vont pas uniquement au Starbucks pour un frappuccino mais également pour l’expérience Starbucks qui les font se sentir cool et branché.

La seconde chose a été de capitaliser sur la culture du thé des clients chinois. L’entreprise a ainsi introduit dans les boissons des ingrédients locaux populaires tels que le thé vert. Cette stratégie a pu transformer les obstacles initiaux en avantages.

Au lieu de vendre principalement le produit, Starbuck a vendu l’expérience sociale autour du café. 

Ce positionnement a permis de révolutionner le rapport des chinois au café et leur faire aimer cette boisson chaude.

Quel goût a le café en Chine? 

Malgré l’essor de sa consommation, le café a un goût que les chinois n’apprécient pas complètement. 

C’est pour cette raison que les entreprises de café sont obligées de s’adapter à la spécificité des goûts locaux en proposant des recettes moins amères que le café traditionnel.

De façon générale, les consommateurs chinois ont une préférence pour les cafés doux et propres.

Starbucks a réalisé une étude poussée du goût du consommateur afin de créer un mélange unique entre l’orient et l’occident. Elle donne même la possibilité à chaque store de choisir parmi un grand portefeuille de boissons en fonction des goûts propres à certaines localités.

La production de café en Chine

Malgré son développement important depuis vingt ans, la production de café en Chine reste assez faible. La Chine est le 9ème producteur d’Arabica au monde.

La production de café a pris son essor à la fin des années 1980 par l’initiative du gouvernement chinois et de l’organisation des Nations unies. 

La Chine produit essentiellement de l’Arabica qui est cultivé dans la province du Yunnan, au sud de la Chine. Le reste de la production est du Robusta qui est cultivé dans la province du Fujian ainsi que sur l’île de Hainan.

Le café chinois a la réputation d’être peu qualitatif jusqu’à ce jour.  

Selon cet article de Perfect Daily Grind, voici les deux principales raisons :

  • Des problèmes de traitement du café après les récoltes. Le prix exorbitant des installations d’un torréfacteur représente une barrière importante pour les petits exploitants. Ces derniers sont contraints de continuer d’opérer encore avec des procédés plus traditionnels. 
  • La plupart des terres agricoles très prisées sont consacrées au thé. Ceci laisse aux producteurs de café des terres moins qualitatives. 

Le café en médecine chinoise 

Le café est réputé pour être un allié énergétique à condition d’être consommé avec modération. 

Selon la conception de la médecine chinoise, le café serait un aliment de nature yang.

Il réchauffe à la fois par sa température ainsi que par son effet revigorant sur le corps. 

Le café fait circuler le qi et le sang et possède une qualité de dispersion à la fois ascendante (stimulation de l’esprit et élévation du moral) et descendante (purgative et diurétique). 

De part sa saveur douce et amère, le café est associé aux organes de la rate et du cœur.

La saveur douce lorsqu’elle est consommée avec modération permet de nourrir et tonifier la rate et l’estomac (l’élément Terre), qui, en médecine chinoise, est associé à l’appétit, à l’absorption des nutriments, au métabolisme, ainsi qu’à la capacité de trier et de répartir les produits utiles des déchets.  

Sur le plan mental et émotionnel, la rate est également liée à l’inquiétude, à la rumination et à la réflexion excessive.

La saveur amère est associée au cœur et aux autres organes de l’élément Feu (intestin grêle, triple réchauffeur, et le péricarde). Elle est liée à la santé émotionnelle et mentale, en particulier à la joie ou au manque de joie. 

Lorsque le cœur n’est pas harmonisé, les personnes peuvent présenter des troubles de la parole, de l’anxiété, de la dépression, de l’insomnie, de l’agitation, des comportements maniaques et des sueurs spontanées.

Le café chinois fait-il maigrir? 

Il existe des rumeurs autour de cafés chinois “fat cut” qui permettraient de perdre du poids. Tout d’abord, il convient d’être vigilant sur ces allégations qui parfois font passer un produit standard pour un remède miracle. 

Ceci étant dit, la caféine présente dans le café est connue pour accélérer le métabolisme. Elle permet de brûler plus de calories. 

C’est pour cette raison que la caféine est présente dans la plupart des compléments alimentaires pour la perte de poids. La caféine est l’une des rares substances à l’action brûle-graisse. 

Cette étude a notamment pu montrer que la caféine aide à augmenter le métabolisme de base. 

Cette autre étude a pu montrer que la caféine permet d’augmenter la combustion des graisses jusqu’à 10 % chez les personnes obèses et 29 % chez les personnes maigres.

Cependant, en raison de son effet d’accoutumance, ces effets de la caféine tendraient à diminuer avec le temps chez les buveurs de café réguliers. 

Conclusion

Le café chinois est une anomalie culturelle. Son introduction en Chine est le résultat de l’influence des puissances étrangères. De part son histoire, la Chine reste profondément attachée à la consommation de thé. Cependant le café en Chine connaît un développement gigantesque depuis 20 ans. Cette tendance est la conséquence d’une transformation culturelle et sociale de la Chine depuis son ouverture au monde dans les années 1980. 


Sources et références : 

P Koot, P Deurenberg, 1995, Comparison of changes in energy expenditure and body temperatures after caffeine consumption 

Kevin J Acheson 1, Gérard Gremaud, Isabelle Meirim, Franck Montigon, Yves Krebs, Laurent B Fay, Louis-Jean Gay, Philippe Schneiter, Charles Schindler, Luc Tappy, 2004, Metabolic effects of caffeine in humans: lipid oxidation or futile cycling?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *