Comment savoir si vous êtes une vieille âme?

ciel-paysage-naturel-nuages

Avez-vous vu le film “Les Infiltrés” avec Leonardo Dicaprio et Jack Nicholson? 

Il fait partie de mes films cultes. Il s’agit du troisième film de Martin Scorsese avec son acteur fétiche : Leonardo Dicaprio. 

J’ai récemment lu une interview du réalisateur Martin Scorsese au sujet de sa relation avec Dicaprio. Une chose a particulièrement attiré mon attention. 

Martin Scorsese parle de Léo Dicaprio comme étant une vieille âme…

Je me suis alors demandé ce qu’il voulait dire par là. 

Qu’est-ce au juste qu’une vieille âme? J’ai alors fait des recherches poussées sur le sujet pour identifier l’ensemble des caractéristiques qui pourraient définir une vieille âme. 

Peut-être que vous faites partie de ces animaux étranges? 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à faire une remarque sur le mot “âme”. 

Certaines personnes sur terre estiment que l’âme n’existe pas. Elles considèrent que ce terme renvoie à une forme d’obscurantisme de la pensée. 

Il ne faut pas leur en vouloir car il existe en Occident une longue tradition philosophique qui a valorisé l’esprit au sens le plus étroit. La notion d’âme a été éclipsée au cours de l’histoire de la pensée occidentale au profit de l’intelligence.

La bonne nouvelle est que si vous vous intéressez à l’âme, c’est probablement que vous y êtes connecté. 

Je parle ici de la partie la plus secrète de votre être, celle qui vous anime et vous dit quoi faire. 

Que serait donc une vieille âme?

De la “vieille âme” dans le taoïsme

Commençons d’abord par les origines de ce terme “vieille âme”. Il nous faut faire un voyage en Chine traditionnelle pour y découvrir ses premières traces. 

Dans la tradition taoïste, l’âme humaine est animée par “le souffle primordial”, composée de deux parties : la dimension céleste (hun 魂) et la dimension terrestre (po 魄).

Ces deux dimensions de l’âme donnent à tout individu la possibilité de vivre en harmonie avec la terre tout en ayant une ouverture vers le ciel, la sphère de l’au-delà. 

A la mort d’un individu, l’âme corporelle (po) retourne à la terre et l’âme spirituelle (hun) au ciel.

Selon la conception taoïste, l’âme spirituelle ne périt pas lorsqu’elle rejoint le ciel. Elle perdure dans le ciel pour ensuite se réincarner sur terre sous une autre forme corporelle. Elle traverse ainsi les différentes époques. 

Une vieille âme serait une âme ayant accumulée une grande expérience liées à ses vies passées. Ce serait une âme mature, dotée d’un fort instinct et consciente d’appartenir à quelque chose de plus grand.

Dans le taoïsme les “vieilles âmes” sont opposées aux “âmes jeunes” considérées comme étant moins sensibles, moins tournées vers l’introspection et la spiritualité. 

Le cygne noir 

Saviez-vous qu’il existait dans le monde des cygnes noirs? Je l’ai appris en lisant le livre “Black Swan” de Nassim Nicolas Taleb (NNT). 

Il explique qu’avant la découverte de l’Australie, le reste du monde était convaincu que tous les cygnes étaient blancs. 

Nassim Taleb utilise cette exemple pour montrer qu’il suffit d’un seul oiseau noir pour invalider une affirmation générale datant de plusieurs milliers d’années. 

Le cygne noir de même que la “vieille âme” font office d’exception dans leur milieu.

Un cygne noir est une anomalie. Il peut se définir par trois éléments : 

  • Sa rareté. 
  • Son impact. 
  • Son imprédictibilité.

Bref le cygne noir est une singularité. Il apparaît comme une exception à la règle. 

Il évolue dans un environnement que NNT qualité d’Extrêmistan. 

L’Extrêmistan est le lieu de l’inégalité extrême où les gagnants raflent toute la mise. Il s’agit de la tyrannie du singulier, où un seul individu peut changer les règles. 

C’est en Extremistan qu’un seul auteur best-seller comme JK Rowling peut supplanter commercialement l’ensemble des acteurs de l’édition. 

Ce concept de “cygne noir” nous aide à comprendre des caractéristiques pouvant décrire la “vieille âme”. 

Si l’on prend l’exemple de Leonardo Dicaprio, il aurait été difficile de prévoir qu’il deviendrait l’un des plus grands acteurs au monde.

Ceci pose un certain nombre de problèmes…

Le cauchemar de Gulliver

Le capitaine Gulliver est un personnage de roman inventé par l’écrivain Jonathan Swift. 

Lors de son premier voyage, il fait la découverte du pays de Lilliput, dont les habitants (les lilliputiens) mesurent moins de 15 cm et parlent une langue inconnue. 

Puis lors de son second voyage il se retrouve dans un monde de géants mesurant plus de 20 mètres de haut. 

A chaque fois, Gulliver se retrouve confronté à l’inadaptation du monde à ses propres besoins. 

Au pays de Lilliput il se retrouve cloué au sol pour avoir dévoré 1724 Lilliputiens afin de satisfaire sa faim. 

Puis lors de son voyage chez les géants, Gulliver se retrouve également en dissonance. Trop petit, il ne parvient pas à se faire entendre de la princesse. 

Une vieille âme peut se sentir en décalage et même parfois en avance sur son temps. De par sa nature, elle possède des comportements et attitudes très en dehors de la moyenne ce qui peut produire une forme d’incompréhension de la part de son environnement social. 

Lorsque j’étais adolescant j’ai eu une fascination pour le poète et romancier Allan Edgar Poe. J’adorais son univers. 

Allan Edgar Poe fait partie de ces poètes maltraités par l’histoire. Trop en avance sur son temps, il fut méprisé à son époque pour être ensuite adulé et lu dans le monde entier.

Cela nous amène à notre prochain point. Les vieilles âmes s’intéressent à des sujets pointus. 

De vieux grimoires

Avez-vous des centres d’intérêts communs? 

Les vieilles âmes partagent rarement les mêmes centres d’intérêts que la plupart du monde. Leur sensibilité les conduit à aller explorer les frontières de la connaissance dans des domaines très spécifiques. 

C’est pour cette raison que chez les peuples autochtones du monde entier, les vieilles âmes sont souvent incarnées par la personne du chamane. 

Le chamane est celui qui est en lien avec l’invisible. Il possède des capacités extra-sensorielles lui permettant d’avoir accès à un certain savoir. 

Il est aussi désigné comme étant celui qui voit clairement le monde. Cette capacité pourrait se rapprocher de la clairvoyance dans le bouddhisme (prajñā) qui permet au méditant d’obtenir une compréhension juste de la réalité. 

Les vieilles âmes pourraient également être comparées au personnage d’Harry Potter de J. K. Rowling. En possession d’un don, Harry Potter se sent au départ isolé dans sa famille adoptive. 

Son initiation commence lorsqu’il traverse le mur de la gare de King’s Cross pour se rendre à Poudlard, l’école des sorciers. Il découvre alors le monde de la magie, révélant ainsi ses pouvoirs. 

Champignons et sorcellerie

La capacité extrasensorielle des “vieilles âmes” a souvent fait peur. Cette peur vis à vis d’un fonctionnement inconnu à conduit à de répressions très fortes.

Aujourd’hui l’usage des champignons médicinaux se démocratise en Occident. Or la mycothérapie a longtemps été associée à de la sorcellerie. 

A l’origine, l’utilisation des champignons thérapeutiques remonte en Occident au IIième siècle de notre ère. Ils proviennent de documents écrits par Galien de Pergame, médecin humaniste de l’antiquité. 

La  mycothérapie a donc une histoire ancienne en Occident.

Cependant, l’usage des plantes et champignons médicinaux dans les soins a un jour été condamné par le Vatican. 

Lors du moyen-âge tardif et de la Renaissance, des dizaines de milliers de femmes pratiquant la médecine des plantes sont brûlées vives, accusées de sorcellerie.  

Or ces femmes sont pour la plupart en possession de savoirs ancestraux sur la pharmacopée et la guérison par les plantes. 

Les sorcières au moyen-âge disposent de connaissances très fines de la nature et de ses lois. 

Elles sont pour certaines de vieilles âmes dont le fonctionnement atypique attire les foudres d’une Église obscurantiste. 

Le sort de Jean d’Arc à être brûlée vive illustre cette très haute incompréhension vis à vis de certaines grandes figures de l’histoire aux capacités hors normes. 

L’ange et la bête

Connaissez-vous l’histoire de Dr. Jekyll et Mr. Hyde? 

Un docteur très respectable découvre une potion capable de scinder son âme en deux. Cette potion transforme le Dr. Jekyll en un sinistre prédateur, lui permettant d’agir en ayant le sentiment d’être indestructible. Mr. Hyde est le double maléfique du Dr. Jekyll. Dénié de toute morale, il fait se bon lui semble et au détriment des autres. 

Alors que Jekyll obéit aux règles sociales, Hyde agit suivant son instinct. Hyde se moque des conséquences de ses actes. Il est prêt à tout détruire lors du processus pour aller jusqu’au bout de l’objectif qu’il s’est fixé. 

Jekyl et Hyde sont la même personne avec les mêmes instincts. L’un vit le jour et l’autre la nuit. Or ce n’est que lorsque Hyde apparaît la nuit que ces instinct naturels peuvent se manifester. 

Ce que nous enseigne cet histoire est le rôle important que joue le négatif, la part d’ombre dans la vie psychique d’un individu. C’est cette partie qui a accès à toutes les ressources permettant d’accomplir des choses importantes. 

Les vieilles âmes ont une certaine proximité avec leur zone d’ombre. Dans un dialogue perpétuel avec le bien et le mal, elles sont capables de faire éclore le pire comme le meilleur. 

Dès lors qu’elles ont trouvé une cause, leur intensité peut les conduire à s’engager corps et âme dans une activité. Elles peuvent alors agir pour prendre des responsabilités sociales, politiques ou spirituelles. 

Cependant ce mode de fonctionnement ne se manifeste pas sans une certaine souffrance.

De la joie et des larmes

L’intensité de leur fonctionnement, cette hypersensibilité à leur environnement crée chez les “vieilles âmes” une abondance d’émotions. 

Ainsi des évènements anodins pour la plupart des individus pourront avoir un impact puissant dans le psychisme des vieilles âmes. Cela peut se traduire par des moments de joie intense ainsi que des moments de profonde détresse psychologique. 

En raison de leur mode de fonctionnement, les “vieilles âmes” peuvent être davantage touchées par le burn out. Toutefois la raison n’est pas que ces personnes sont plus fragiles ou moins résistantes que les autres. 

Ces personnes ont en réalité une résistance supérieure à la moyenne. Elles sont en mesure de travailler beaucoup plus que la plupart des gens. C’est justement leur tendance à pouvoir accomplir beaucoup de choses et repousser les limites qui peut leur jouer des tours. 

Les symptômes avant-coureurs du burn-out sont alors un vide émotionnel ou inversement un tsunami d’émotions les rendant incontrôlables. Cela peut être également des difficultés à se concentrer ou bien des trous de mémoire. 

Pour les vieilles âmes un travail sur les émotions peut être très utile afin d’apprendre à connaître leur fonctionnement et mieux utiliser leurs ressources. 

Par amour de l’art 

Nous arrivons à un point très important de cet article. Nous touchons ici à l’une des clefs de voûte de la vieille âme : la beauté. 

Lorsque j’avais 16 ans j’ai réalisé mon premier voyage en Chine accompagné de ma famille. Nous sommes allé aux célèbres montagne jaune (Huang Shan 黄山). A cette époque, je nourrissais un grand intérêt pour la Chine traditionnelle. 

Mon oncle m’avait prêté les romans du Sinologue Robert Van Gulik racontant les aventures du juge Ti. Puis l’on m’a offert un livre de François Cheng, “Cinq méditation sur la beauté”, qui a profondément changé ma vie. 

Dans ce livre, François Cheng nous apprend que l’une des caractéristiques fondamentales de la beauté est la singularité. Il y a une forme d’unicité dans la beauté. 

Ceci fait écho avec l’une des définitions de l’âme selon François Cheng : “l’âme est la marque indélébile de l’unicité de chaque personne humaine”. 

Chez la vieille âme, il existe un élan vers le beau, un goût pour l’art. 

Selon Aristote, l’art joue un rôle cathartique. ll permet de transfigurer les émotions. 

Les psychanalystes Sigmund Freud et Carl Gustav Jung parlent de sublimation. Il s’agit d’un processus psychique de transformation d’une émotion en une matière plus noble.

Cette action permet de donner une forme à la sensibilité d’un être afin de le maintenir en paix. L’art rend possible de donner vie à des émotions, permettant ainsi à la vieille âme de les reconnaître et de les accepter. 

Un cerveau spirituel 

Une vieille âme possède un fonctionnement cérébral bien spécifique. Selon le chercheur en neuroscience Michel le Van Quyen, le cerveau dispose de 3 réseaux de fonctionnements : 

  • Le système exécutif. Celui-ci est dominé par la rationalité. Il permet de nous concentrer sur des tâches spécifiques. 
  • Le système par défaut. Réparti dans différentes aires du cortex cérébrale, ce réseau est associé à l’intériorité. Lorsque ce réseau domine, nous sommes dans un été de rêverie dans lequel l’esprit par en exploration. 
  • Le réseau de la salience. Située dans la zone du cortex insulaire (insula), cette zone du cerveau joue le rôle du libre arbitre. C’est ce réseau de fonctionnement qui nous fait prendre conscience de notre état afin de réactiver le le système exécutif. 

La vieille âme est souvent caractérisée par un fonctionnement dominant du système par défaut. Elle est habitée par la rêverie et l’exploration ce qui peut donner l’impression qu’elle est dans la lune.

Il peut arriver que la veille âme s’en veuille d’être parfois dans la lune. Or c’est sa force. C’est en acceptant ce mode de fonctionnement qu’elle peut vraiment tirer parti de son mode de fonctionnement.  

Protégés de Darwin 

Selon Charles Darwin, les vieilles âmes, les hypersensibles seraient privilégiées par la sélection naturelle. Elles joueraient un rôle de vigie dans l’espèce humaine, permettant de surmonter les crises. 

De par leur avance sur le reste de l’espèce humaine, elles permettent d’identifier les dangers et trouver des solutions afin de préserver l’harmonie. 

Bref, elles sont les gardiennes de l’harmonie, permettant ainsi à l’espèce humaine de perdurer. 


Sources et références : 

Nassim Nicolas Taleb, 2007, Le cygne noir

Les Voyages de Gulliver, 1726, Jonathan Swift

Fabrice Midal, 2020, Suis-Je hypersensible

François Cheng, 2016, De l’âme

François Cheng, 2017, Cinq méditation sur la beauté 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *