Astragale de Chine (Huang Qi) : le « Grand Tonique » de la pharmacopée chinoise utilisée contre le vieillissement

astragale-chinoise-huang-qi

La racine d’astragale est connue pour être un grand tonique de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) utilisé depuis 3000 ans. Selon le premier traité d’herboristerie chinoise, l’astragale peut être utile pour de nombreuses affections. Elle est particulièrement utilisée pour ses vertus tonifiantes et anti-âge.

Une plante originaire de Mongolie 

Nom botanique  radix astragalus
Nom Chinois黃芪 huang qi
Trésor associéQi et Sang
Dynamique énergétiqueChaud
GoûtDoux 
Organes associésRate et poumon

L’astragale est une plante vivace de la famille des fabacées. Elle se développe à l’état sauvage en Mongolie ainsi que dans les provinces du Nord-Est de la Chine. 

On la retrouve dans les lisières de forêt de pins ou près rivages. Elle peut mesurer entre 60 cm et 150 cm de haut et produit des grapes de fleur de couleur jaune. 

C’est sa racine qui est utilisée en MTC. Celle-ci est déterrée après 3-4 ans de croissance de la plante. Elle est ensuite lavée puis séchée avant d’être consommée.

Celle-ci contient une grande variété de principes actifs et micronutriments que nous allons voir par la suite. 

Une plante aux couleurs de l’Empereur

astragale-plante-pharmacopee-chinoise

La signification du nom chinois de l’astragale huang qi signifie “leader jaune”. Ce nom renvoie à la fois à la couleur jaune de la racine d’astragale et également à son statut de leader parmi les plantes tonifiantes. 

Car le jaune est une couleur associée à l’Empereur dans la tradition chinoise. Elle renvoie à l’Empereur mythique Huangdi, père fondateur de la civilisation chinoise et auteur présumé du grand classique de la médecine chinoise, le Huangdi Nei Jing. 

Huang Qi est une plante classée dans la catégorie des adaptogènes. Elle améliore les capacités de l’organisme à résister au stress. 

Une composition riche en nutriments 

Le premier principe actif de l’astragale est le triterpene. Il s’agit de molécules (appelées « saponines ») très proches de celles que l’on retrouve dans la composition du Ginseng. 

L’astragale contient également des flavonoïdes, des polysaccharides, des vitamines et des acides aminés. 

Parmi les nombreux acides aminés, on peut retrouver les oligo-éléments suivants : le potassium, le manganèse, le magnésium, cobalt, zinc, le cuivre, le fer et le calcium. Parmi les vitamines, on peut retrouver de la vitamine A, de la vitamine C et de la vitamine E. 

Principales propriétés de l’astragale 

astragale-huang-qi-chinoise-séchée-racine

L’astragale est une plante anti-âge de part son action favorable à la fois sur le tonus, la mémoire ainsi que le système immunitaire.

Stimule le système immunitaire

L’astragale possède des propriétés immunostimulantes. Cette étude réalisée sur des poulets a permis de montrer que l’astragale produisait une amélioration du système immunitaire. 

Action energisante 

L’astragale est une plante de la catégorie des adaptogènes. Elle permet à la fois d’améliorer les capacités de résistance et de tonifier l’organisme. 

Cette étude réalisée sur des souris a permis de montrer que l’astragale permettait à la fois de soulager la fatigue après l’exercice et d’améliorer la récupération. 

Action anti-cancéreuse 

Cette étude a permis de mettre en évidence l’activité anti-tumorale de l’astragale. Selon cette étude, ce sont les saponines contenues dans l’astragale qui auraient une action anti-cancéreuse. 

Stimule les capacités cognitives 

Selon cette étude, l’astragale possèderait une action de prévention à la maladie de parkinson. Les polysaccharides et calycosine contenus dans l’astragale produiraient une action neuroprotectrice et antioxydante dans la maladie de parkinson.

Utilisation de l’astragale en médecine chinoise

En Chine l’astragale est parfois considérée comme étant supérieure au Ginseng comme plante énergisante. Du fait de ses propriétés, elle est très souvent utilisée par des travailleurs chinois ayant des métiers pénibles afin de les revigorer.

Le “Grand protecteur” et “Tonique du Qi”

astragale-chinoise-phytotherapie-medecine-chinoise-traditionnelle

L’astragale est connue pour renforcer l’énergie de défense ou “Qi Protecteur” (« wei qi”), ce qui correspond pour nous au système immunitaire. Dans de nombreuses formules issues de la pharmacopée chinoise, l’astragale agit comme un bouclier protecteur contre les agressions extérieures. 

Dans la conception chinoise, elle active la production et la circulation de cette énergie (“wei qi”) servant à fortifier et protéger l’organisme. C’est pour cette raison que l’astragale est appelé par le nom de “protecteur suprême”.

Elle permet ainsi de se prémunir contre les “pervers climatiques” de la saison hivernale tels que le “vent” ou « l’humidité ».

Elle agit donc pour prévenir les maladies respiratoires de l’hiver telles que les bronchites, les rhumes ou la grippe.

“Tonique du Yang

L’astragale est connue en médecine chinoise pour être un “tonique du yang”. Elle élève le Yang lorsque celui-ci entre dans une phase descendante.

“Tonique du sang”

L’astragale est également utilisée afin d’activer la circulation sanguine lorsqu’elle est associée à des “tonique du sang” tels que l’Angélique Chinoise ou dong quai.

Posologie de l’astragale 

La dose moyenne d’astragale recommandée se situe entre 1,5 g et 5 g. Afin de profiter de tous les bienfaits de l’astragale, il est recommandé de réaliser des cures de 2 à 3 mois espacées d’une semaine.

Voici les différentes posologie en fonction du type d’astragale consommé : 

  • En gélules : 2 gélules par jour ( le matin et le midi) de préférence avant le repas. La gélule est à avaler avec un grand verre d’eau. 
  • En poudre : 4 à 7 grammes par jour. La poudre peut se consommer de façon brute, ou bien mélangée avec avec une tisane ou infusion.
  • En décoction : 15 à 30 g d’astragale séchée à faire bouillir dans 1 litre d’eau pendant 15 minutes. Possibilité de prendre jusqu’à trois tasses par jour.
  • Teinture-mère : 2 à 4 ml ( 40 à 80 gouttes ) en 3 prises par jour.

Contre-indications

L’astragale est déconseillé : 

  • Aux femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.
  • Aux femmes en période de grossesse ou allaitantes.
  • Au personnes suivant un traitement anticoagulant, souffrant de maladies auto-immunes ou d’hypotension.

Avis de l’Oncle Tao 

L’astragale est une plante fondamentale de la pharmacopée chinoise. Utilisée depuis 3000 ans en Chine, elle est connue pour être le protecteur suprême, permettant de renforcer les défenses immunitaires et tonifier l’organisme. Elle peut se consommer sous différente forme. Vous trouverez ici de l’Astragale en gélules végétales ou bien en poudre bio pour agrémenter votre thé ou tisane préférée.


Relecture scientifique du Dr D. GEORGET TESSIER , phytothérapeute ( DU ), acupuncteur (D U.) 

Sources et références scientifiques : 

Sanpha Kallon, Xiaorong Li, Jun Ji, Cuiying Chen, Qianyun Xi, Shuang Chang, Chunyi Xue, Jingyun Ma, Qingmei Xie, and  Youngliang Zhang, 2013, Astragalus polysaccharide enhances immunity and inhibits H9N2 avian influenza virus in vitro and in vivo

Gang Zhang, Si-Min Zhou, Shan-Jun Zheng, Fu-Yu Liu, and  Yu-Qi Gao, 2015, Astragalus on the anti-fatigue effect in hypoxic mice

Chao-Yan Wu, Yuan Ke, Yi-Fei Zeng, Ying-Wen Zhang, and  Hai-Jun Yu, 2017, Anticancer activity of Astragalus polysaccharide in human non-small cell lung cancer cells

Xiao-Huang Xu, Ting Li, Chi Man Vivienne Fong, Xiuping Chen, Xiao-Jia Chen, Yi-Tao Wang,1Ming-Qing Huang, and  Jin-Jian Lu, 2016, Saponins from Chinese Medicines as Anticancer Agents

Hong Liu, Si Chen, Cunju Guo, Wenqiang Tang, Wei Liu, and Yiming Liu, 2018, Astragalus Polysaccharide Protects Neurons and Stabilizes Mitochondrial in a Mouse Model of Parkinson Disease

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *