7 boissons nootropiques afin de stimuler votre cerveau

café-latté-nootropique-adaptogène

Et si des boissons permettaient d’améliorer naturellement les performances cognitives? 

Il n’est pas question de boissons énergétiques que l’on trouve dans tous les commerces comme le redbull ou le powerade. Celles-ci sont pleines de sucres et l’agence européenne de sécurité des aliments met régulièrement en garde les consommateurs contre les risques de ces boissons pour la santé. 

Je souhaite parler ici de boissons naturelles contenant des substances permettant de stimuler le cerveau. Ces substances, que l’on nomme les “nootropiques”, agissent sur la sphère cognitive afin d’améliorer les performances mentales. 

Qu’est-ce qu’une boisson nootropique ? 

Une boisson nootropique est donc tout simplement une boisson contenant des substances naturelles permettant d’améliorer le fonctionnement cérébral. 

Le terme de «nootropique» a été inventé en 1971 par le Dr. Corneliu Giurgea (1923-1995), un psychologue et chimiste roumain. Ce dernier fait la découverte du premier nootropique synthétique : le piracetam. Il s’agit d’un produit qui renforce la mémoire, les capacités d’apprentissage, la créativité ainsi que l’aisance verbale. 

Le terme de “nootrope” ou “nootropique” provient du grec “nóos” signifiant “esprit” et “tropos” signifiant “direction” ou “orientation”.

Selon la définition officielle du Dr. Corneliu Giurgea, un nootropique doit présenter les caractéristiques suivantes : 

  • Améliorer la mémoire et les capacités d’apprentissage 
  • Protéger le cerveau.
  • Renforcer la mémorisation des comportements acquis.
  • Augmenter l’efficacité des mécanismes de contrôle corticaux et sous-corticaux.
  • Ne pas être toxique, addictif ou présenter des effets secondaires importants. 

Une boisson nootropique devrait donc présenter ces caractéristiques là. 

Histoire des boissons nootropiques 

homme-nature-fôret-ancestrale-racines-arbre

Depuis des temps très anciens, les Hommes utilisent des substances permettant d’améliorer leurs performances mentales et physiques et même créer des états modifiés de conscience dans le cas des psychotropes. 

Les chasseurs africains avaient pour habitude de consommer une plante médicinale, l’iboga, afin d’améliorer leur vigilance. 

Chez les mayas la feuille de coca était utilisée pour ses vertus stimulantes dans le cadre de cérémonies religieuses. Elle était également mâchée par la population des Andes sud-américaines afin de supporter le manque d’oxygène et le manque de nourriture lié à l’altitude.

Chez les indiens d’Amazonie, les graines d’une plante aujourd’hui très connue constituait la base dans d’elixir de longévité : le guarana. Ces graines étaient écrasées pour être ensuite consommées sous la forme de thés ou infusions. Elles permettaient d’apporter de la force et de l’énergie aux guerriers lors de la chasse. 

Dans la tradition ayurvédique, certaines plantes qualifiées de supérieures étaient utilisées afin de revitaliser l’organisme et stimuler les capacités cognitives. Le bacopa monnieri par exemple était connu et utilisé pour clarifier l’esprit. 

En Chine, le thé avait aussi pour fonction d’éveiller l’esprit. Sa consommation s’intégrait à des pratiques telles que la méditation afin d’accompagner les moines dans leur développement spirituel. 

Depuis la découverte des nootropiques synthétiques, les scientifiques se sont penchés sur la recherche de molécules qui permettraient de conserver la santé du cerveau.

Aujourd’hui les nootropiques sont très populaires dans certaines communautés d’individus passionnés par l’optimisation du fonctionnement cérébral (les « neurohackers » et “biohackers”). 

7 boissons nootropiques pour booster votre cerveau 

Le café 

La caféine que contient le café est le nootropique le plus populaire au monde. Elle permet d’augmenter la vigilance, la concentration et les performances physiques. C’est elle qui produit le coup de fouet lorsqu’on consomme du café. 

En plus de son action stimulante, le café possède de nombreux autres bénéfices pour la santé. Il est une mine d’antioxydants protégeant l’organisme des effets nocifs des radicaux libres. De plus, il assure le bon fonctionnement de certaines neurotransmetteurs qui jouent un rôle clef dans la régulation de l’humeur comme la sérotonine. Le café permettrait donc également d’augmenter la sensation de bien-être. 

Toutefois, le café comporte également de nombreux inconvénients. Il crée de l’accoutumance, de l’addiction et peut produire des effets secondaires (nervosité, troubles du sommeil, palpitation..). Ainsi il convient de ne pas dépasser la dose de 400 mg de caféine par jour indiquée par l’Agence européenne de sécurité des aliments.  

Le thé

thé-culture-nature-chine

Le thé contient un acide aminé à l’action nootropique : la L-théanine. Cet extrait naturel favorise l’augmentation de la dopamine et de la sérotonine, deux neurotransmetteurs jouant un rôle clef dans le bien-être et l’envie d’agir. 

Lors de la consommation de thé, la L-théanine produit rapidement un effet subtil sur le cerveau. Elle favorise la concentration, les capacités à apprendre ainsi que la créativité. 

Le thé est l’allié des méditants, permettant au mental de se poser peu à peu pour laisser la place au silence. 

Le café lion’s mane

Le lion’s mane ou champignon crinière de lion s’utilise depuis des millénaires dans la médecine traditionnelle chinoise afin d’améliorer les performances cognitives et renforcer la santé globale.

A la différence de la plupart des nootropiques agissant sur les neurotransmetteurs, le lion’s mane agit à la source du fonctionnement du cerveau. En effet, il agit sur le facteur de croissance du cerveau (le Nerve Growth Factor), favorisant ainsi la croissance et la connexion de nouveaux neurones. 

La boisson au curcuma

Le curumua est une plante herbacée utilisée dans la médecine ayurvédique depuis des milliers d’années. Elle appartient à la catégorie des rasayanas, utilisés dans des remèdes afin de revigorer le corps et augmenter la longévité. 

Elle est à la fois un antioxydant puissant (grâce aux curcuminoïdes) ainsi que qu’un anti-inflammatoire (grâce à la curcumine). Ceci lui donne une potentielle efficacité pour soulager certains types de dépression ainsi que l’anxiété. 

Le curcuma sous forme de poudre peut se mélanger à de l’eau chaude afin de créer une infusion nourrissante pour le cerveau. Afin d’améliorer le goût, il est possible d’ajouter du jus de citron et du miel. 

Le café au ginseng

Le Ginseng est une panacée de la pharmacopée chinoise. Utilisé depuis des millénaires en Asie, le Ginseng est un adapogène. Il améliore les capacités de résistance de l’organisme au stress de l’environnement. 

Le Ginseng a un effet tonifiant sur l’organisme. De même que le café lion’s mane, l’intérêt de ce type de boisson est de diminuer la dose de caféine présente dans le café afin d’en limiter ses effets négatifs. Le café au ginseng permet de bénéficier de l’effet stimulant de la caféine sans son effet “électrisant”. 

Latté à l’ashwagandha

L’ashwagandha est une plante reine de la médecine traditionnelle indienne. De même que le curcuma elle appartient à la catégorie des rasayanas. Elle est une plante adaptogène, c’est-à-dire qu’elle améliore la réponse de l’organisme au stress.

L’ashwagandha peut se mélanger à un latté pour créer une délicieuse boisson nootropique, permettant de diminuer le stress, tonifier l’organisme et stimuler le cerveau. 

Latte à la rhodiola rosea

La rhodiola rosea est une plante adaptogène utilisée traditionnellement dans les pays du Grand Nord ( Russie, pays scandinaves). Elle permet d’améliorer la résistance physique et mentale à l’effort. Elle s’utilise souvent afin de soulager les problèmes de mémoire, de concentration, d’anxiété voire de dépression. 

Elle peut se mélanger à un latté afin de produire une boisson nootropique pour booster le cerveau. 

Conclusion 

Les boissons nootropiques s’appuient sur le potentiel de plantes et substances connues et utilisés depuis des milliers d’années afin de stimuler le cerveau. La plus connue d’entre elle est bien entendu le café qui grâce à la caféine permet de mettre le turbo. Il existe également d’autres plantes  comme le curcuma ou l’ashwagandha pouvant se mélanger à de l’eau, un café ou bien un latté afin de créer une délicieuse boisson stimulante et nourrissante pour le cerveau. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *